Categories

Editorial de la première édition

17 settembre 2010
posted by editor

EnglishItalian

Le Journal Virtuel de l’Orthodontie Clinique est le premier Journal d’Orthodontie sur Internet.
Son but est de présenter des articles nouveaux et intéressants, et spécialement ceux en étroite relation avec l’orthodontie clinique.
Si vous êtes un praticien dentaire et que vous estimez pouvoir contribuer à ce projet, faites-le nous savoir.
Le parrainage par les firmes sont les bienvenues, mais nous regrettons de devoir interdire ici toute forme de publicité.
Si un auteur a un intérêt financier dans un produit particulier, il doit le mentioner au début de son article.
Nous tenterons de maintenir quatre éditions par an.
Si vous désirez être informé de chaque nouvelle édition, nous vous remercions de bien vouloir nous faire parvenir votre adresse (e-mail).
Votre adresse sera d’un usage strictement confidentiel.

Dr. Gabriele Floria ti.oj1508521021v@rot1508521021ide1508521021

Dans l’antique Eglise de Saint Paul Baltimore, il y a une vieille inscription qui relate une philosophie de la vie.
J’ai repris ces mots dans mon premier éditorial parce qu’il s’agit d’une déclaration profonde, d’une prière, d’un voeux ou juste de quelques opinions sur la vie… comme vous l’entendrez.

“Vas tranquillement parmis le bruit et la hâte,
et souviens-toi que la paix peut être dans le silence.
Aussi loin que possible, sans abandonner les bons rapports avec toutes les personnes.
Exprime ta vérité calmement et clairement.
Ecoute les autres, même l’ennuyeux et l’ignorant ; ils ont aussi leur histoire.
Ignore les personnes bruyantes et agressives, elles sont des vexations pour l’esprit.
Si tu te compares aux autres, tu deviendra vaniteux et cruel ;
il y aura toujours des plus grandes et des plus petites gens que toi.
Aime tes réalisations aussi bien que tes projets.
Reste intéressé par ta propre carrière, toujours humble ;
c’est une acquisition réelle dans les changement fortuits du temps.
Exerce avec circonspection dans tes affaires professionnelles,
car le monde est plein de tricheries.
Mais ne laisse pas aveugler par la vertu qui y existe ;
beaucoup de personnes s’efforcent pour de grands idéaux ;
et partout la vie est remplie d’héroïsme.
Sois toi-même. Plus particulièrement, ne feinds pas l’affection.
Ne soit pas cynique en amour ;
en regard de l’aridité et du désenchantement, il est éternel comme une herbe.
Sois bienveillant au conseil des années,
rends les objets gracieusement juvéniles
Entretiens intensément l’esprit pour te protéger des mauvaises fortunes soudaines.
Mais ne te distrait pas avec des imaginations.
Beaucoup d’apréhensions sont nées de la fatigue et de la solitude.
Au delà d’une discipline saine, sois indulgent avec toi-même.
Tu es un enfant de l’univers,
pas moins que les arbres et les étoiles ; tu as le droit d’être ici.
Et que ceci soit clair ou non pour toi,
ne doute jamais que l’univers est déployé comme il le doit.
Par conséquent, soit en paix avec Dieu, autant tu Le conçois d’être,
et autant pour tes travaux et tes aspirations,
dans la bruyante confusion qu’est la vie,
garde la paix de ton âme. Avec tout ses feintes,
corvées et rêves déchirés, c’est encore un monde merveilleux .

Sois attentif. Efforce-toi d’être heureux.
Puisse Dieu être avec toi… toujours.”

Responses are currently closed.

Comments are closed.